Après trois ans passés sur les bancs de la fac, un Erasmus et une licence de langues étrangères en poche, je décide de prendre un an pour moi, non seulement pour approfondir mon anglais « pratique », mais également pour voyager.

Quand aurai-je à nouveau l’occasion, une fois que je serais dans la vie active, de pouvoir bloquer 6, 8 ou 12 mois pour partir ? Ma meilleure amie sous le bras, je m’envole en octobre 2012 pour l’Australie. J’ai été fille au pair 8 mois à Sydney, avant de m’envoler pour 3 semaines en Nouvelle-Zélande. De retour dans le pays d’Oz, c’est à bord d’un van que nous avons parcouru 15 000 km en trois mois. Vivre dans 7 mètres carrés n’est rien en comparaison aux merveilles que nous avons pu voir. Des plages paradisiaques, des routes où on ne croise personne pendant des kilomètres, un désert aride, une population incroyable.

Après 1 an passé en Australie, c’est non sans larmes que nous sommes revenues intégrer nos masters respectifs en France, mais nous en avons encore aujourd’hui des étoiles plein les yeux.

Voyager c’est partir pour se trouver soi-même, et c’est souvent loin de chez soi, de ses proches, certitudes, habitudes et repères que l’on découvre des facettes de nos personalités dont on ne soupçonnait pas l’existence.

Pays: 
Australie
Mobilité: 
Césure