Yoan : Salut D'joul ! Après ton départ de Nancy, tu as rejoint ESN Lille au poste de coordinatrice SocialErasmus. Quelle activité as-tu mis en place avec ton équipe durant la SocialErasmus Week la semaine dernière ?
D'joul : Pour la première fois, nous avons misé sur une sensibilisation environnementale à travers une activité Wwoofing. Nous sommes partie toute la journée du samedi avec une vingtaine d'étudiants internationaux à la rencontre d'un agriculteur de la région lilloise qui nous a présenté son exploitation : La Cueillette de Comines.
 
Yoan : Tu peux nous expliquer le Wwoofing en deux mots ?
D'joul : C'est un séjour d'une journée comme deux mois durant lequel nous aidons bénévolement un agriculteur/fermier dans ses tâches quotidiennes. En contre-partie, il s'occupe de nous, nous donne à manger, nous héberge chez lui et nous fait découvrir sa région et sa culture.
 
Yoan : Et comment as-tu eu cette idée ?
D'joul : Cette idée m'est venue grâce au réseau au sens large. ESN Strasbourg avait déjà organisé une activité de sensibilisation viticole sur la route des vins d'Alsace si je me souviens bien.
J'ai ensuite découvert "La Ruche Qui Dit Oui" grâce à nos relations associatives à Nancy. Cet organisme met en relation les agriculteurs locaux et les citadins pour leur proposer des produits frais tout droit sortis de leurs exploitations. Chaque semaine, une plateforme en ligne permet de commander les produits qui sont ensuite apportés au point de distribution ("Ruche") le plus proche. C'est donc, tout comme nous, un réseau présent dans toute la France. Je suis en effet tombée sur une distribution d'une des Ruches à la sortie de mon stage une fois installée à Lille !
Ni une ni deux, je les ai contacté pour organiser une activité ensemble sur le thème agricole et ils m'ont proposé une session Wwoofing. Je savais ce que c'était grâce au forum de promotion de la mobilité à Nancy car ça fait partie des bons moyens de partir à l'étranger et de s'immerger dans le quotidien d'un agriculteur/fermier local.
J'avais également connu 2 Erasmus à Nancy qui étaient parties faire une semaine de Wwoofing en Bourgogne après les cours en juin. Je savais donc que cette activité pourrait marcher auprès des étudiants internationaux.
 
Yoan : Et alors, combien d'étudiants ont répondu présents lors de cette première session ?
D'joul : Je ne m'attendais pas à un tel succès, j'avais promis une dizaine d'Erasmus et quelques bénévoles à la Ruche Qui Dit Oui. Finalement, nous sommes partis à 20 à bord des voitures de bénévoles et même d'une étudiante Slovaque qui proposait la sienne !
 
Yoan : Bonne cueillette ?
D'joul : A vrai dire...non. Les fraises et les framboises étaient presque toutes cueillies et les tomates encore trop vertes pour pouvoir être récoltées. Nous avons donc aidé Pierrick notre agriculteur dans des tâches de maintenance comme par exemple le nettoyage et l'agencement des serres.
 
Yoan : Vous étiez à l'abri, c'est déjà ça. Mais il ne faisait pas trop froid ?
D'joul : Oui heureusement que c'était couvert car il a plu toute la journée ! Mais tu as raison, il faisait très froid, ce jour-là a été marqué par une chute de température pour atteindre jusque 4 degrés ! On pourra dire que les étudiants internationaux auront vécu un vrai bizutage à la Nordiste !
Mais nous avons pu nous réchauffer au moment du repas. C'était selon moi un des temps forts de la journée car les étudiants ont pu échanger avec l'agriculteur qui en plus parlait very well English ! Moi qui m'attendais à un bon Nordiste avec l'accent Ch'ti (cliché !)...
 
Yoan : Qu'en ont pensé les participants ?
D'joul : Malgré la pluie, le froid et la basse saison, nous avons eu de bons retours notamment pour son côté social et local. Je pense que l'esprit SocialErasmus a bien été transmis et que nous pourrons recommencer des sessions Wwoofing. Pour l'hiver, nous prévoyons d'aller dans une ferme pour nourrir les animaux et à partir du printemps, nous pourrons envisager des sessions agricoles extérieures et peut-être même bronzer sous le soleil du Nord !

Merci D'joul* pour les informations et photographies

*Julie Hélin, bénévole à ESN Lille