« Glasgow. Où qu’il soit prononcé, entendre ce nom me procurera toujours une drôle de sensation.

L’Ecosse, c’était avant tout une aventure humaine, avec des rencontres par dizaines. Le genre d'année où l'on a, pour une fois, la possibilité de mettre toute une vie entre parenthèses pour en démarrer une autre en parallèle. Nouveaux amis, nouvel appartement, nouvelle cité universitaire, nouveaux repères.

Je me suis rapidement senti comme invincible, j’avais abandonné tous mes soucis à l’aéroport. Les cours me paraissaient faciles car excellemment dispensés, et je me suis rapidement habitué à l’accent écossais.

Dès lors j’en ai profité pour voyager comme jamais. J’ai visité chaque recoin de l’Ecosse, découvrant des paysages plus grandioses et surprenants les uns que les autres. Je n’aurais jamais imaginé être aussi émerveillé. Entre l’île de Skye et ses Fairy Pools ou son Neist Point et les Nothern Highlands vierges de toute civilisation, il est impossible de ne pas tomber sous le charme d’un tel endroit.

Tout était forcément plus intense, tous les instants étaient précieux car je les savais éphémères. Le plus difficile n’a pas été de m’adapter à la vie locale mais de devoir m’en séparer.

Vivre un temps à l’étranger est une aventure hors norme. Voyager nous rend différents. »

Maxime

 

 

Pays: 
Ecosse
Mobilité: 
Master