Il y a d’abord eu des chantiers internationaux l’été, puis l’opportunité et surtout l’envie de partir à la fin de ma deuxième année à l’UTC1.

Partir en Erasmus à 19 ans, c’est plutôt rare, surtout dans les filières scientifiques où les prépas sont encore bien présentes. On m’a d’ailleurs surnommée bébé Erasmus à cause de ça un moment !

Cette expérience a été bénéfique de tous points de vue : de nombreuses rencontres plus intéressantes les unes que les autres, des voyages magnifiques et un très beau cadre pour ce semestre.

On retrouve les grands classiques : ouverture internationale, interculturalité, sociabilité… mais aussi un sentiment de liberté incroyable. On est à la fois seul et proche des autres, un rien suffit à créer une nouvelle expérience.

On se rend compte que l’on est capable de beaucoup de choses, que l’international fait maintenant partie de notre vision du monde.

Seule ombre au tableau, comme on l’entend souvent, le retour est difficile... Comment revenir à l’ordinaire quand on a vécu dans une bulle pendant 6 mois ?

1 Université de Technologie de Compiègne : https://www.utc.fr/

Pays: 
Autriche
Mobilité: 
Licence