Il fallait que je parte. Assez de vivre dans ma routine parisienne. Un besoin vital de découvrir un nouvel endroit, appréhender une nouvelle culture et rencontrer des personnes de différents horizons. Erasmus, ça faisait des années que j’en entendais parler, il ne suffisait plus qu’à me lancer. Plusieurs pays m’étaient proposés. J’ai tout de suite été attirée par les pays scandinaves. Un clic sur Google et je reste ébahie par les paysages norvégiens. Mes deux valises bouclées, je m’envole au pays des trolls et du saumon fumé.

Je suis donc partie pendant 10 mois au cours de ma Licence 3 d’Information et Communication. Une année enrichissante et épanouissante à tout point de vue. La plus belle expérience de ma vie.

Oslo est une ville à taille humaine pour une capitale, c’est ce que j’ai tout de suite apprécié. Le centre-ville est adorable, coloré, entouré de fjords et d’espaces verts. Un paysage enneigé, des transports en commun jamais bondés : une vie des plus paisibles. On a l’impression de vivre dans un autre monde, j’étais détachée de tout.

Les Norvégiens sont plutôt froids et distants au premier abord, leur maître mot est le respect. Mais une fois que l’on parvient à entrer dans leur cercle, ils sont chaleureux et vrais. Ici, les professeurs donnent leur numéro de téléphone et vont boire un café avec leurs étudiants, il n’y a pas de rapports de force, de supériorité. Tous les citoyens sont égaux. 

Vivant dans une résidence étudiante à deux pas d’un lac époustouflant, avec la vue sur les montagnes, je ne pouvais pas mieux tomber. Et tout cela pour 500 euros/mois. Certes, la Norvège est l’un des pays les plus chers d’Europe mais tout est fait pour que les étudiants payent le moins possible.

Je finirais ce récit par le plus important : les rencontres. Mes amis les plus chers sont et resteront les amis que j’ai croisé sur la route. Italiens, Japonais, Portugais, Norvégiens, Allemands, Australiens… Ensemble, nous avons tout partagé : les voyages, les randonnées, les visites culturelles, les sorties nocturnes, les plus belles émotions.

Erasmus c’est une aventure humaine, professionnelle et culturelle incomparable. On en est marqué à vie. Quand c’est fini, le coup de blues se fait sentir et l’on ne pense qu’à recommencer. C’est d’ailleurs ce que je vais faire ! 

Pays: 
Norvège
Mobilité: 
Licence