Du 23 au 26 mars, ESN Belfort-Montbéliard a accueilli la 5ème édition du French-German Section Meeting, en collaboration avec le French-German Cooperation Committee.

Pendant 4 jours, plus de 30 bénévoles français et 30 bénévoles allemands se sont réunis au Ballon d’Alsace pour un week-end de coopération.

 

 

Jeudi 23 mars

 

Les participants sont arrivés à Belfort dès jeudi après-midi. Une visite de la ville de Belfort suivi d’un karaoké étaient au programme. Nous avons tous appris quelque chose ce soir-là : inutile d’organiser des jeux pour briser la glace quand on voit à la vitesse dont les gens se rapprochent en s’époumonant sur des classiques comme Céline Dion ou Nena!

 

 

Vendredi 24 mars

 

L’aventure commence! Vendredi matin était réservé à quelques presentation sur divers thèmes : présentation d’ESN international, des projets et des comités internationaux, mais aussi sur la culture allemande et française à travers des jeux comme Kahoot, quizz en ligne et en live. Des ateliers de formations ont eu lieu sur toute la journée : organisation d’un évènement, découverte de l’accessibilité des bâtiments universitaires, promotion de la mobilité internationale...

 

En fin de journée, nous avons eu la chance d’être accueilli à la mairie par l’élu en charge de la jeunesse de la Ville de Belfort. Nous étions tous fiers de représenter les valeurs ESN face aux acteurs de la jeunesse belfortaine et dans un lieu que les allemands ont trouvé fascinant. Par la suite, nous avons pris le bus pour rejoindre le chalet réservé au sommet du Ballon d’Alsace.

 

 

Samedi 25 mars

 

Dans notre chalet, nous n’avions pas d’internet, ni de connexion ce qui a été l’opportunité pour nous de nous reconnecter à la nature mais aussi de nous connecter entre nous et de mieux faire connaissance.

Toute la journée, des ateliers de toute sorte se sont succédés: esprit d’équipe, coopération franco-allemande, organisation personnelle, valorisation de l’expérience bénévole dans un CV... Le soleil a décidé de se joindre à nous, l’occasion de prendre un belle photo de groupe!

 

Pour terminer la journée et célébrer tous ensemble cette dernière nuit, nous avons organisé un dîner franco-allemand. Tous avaient apporté des spécialités de leurs régions. Et si partager des “Gürke” pour les allemands ou du “camembert” pour les français n’est pas un symbole de coopération et d’amitié entre notre deux pays, alors nous ne savons pas quoi faire de plus...

 

 

Dimanche 26 mars:

 

Dimanche est arrivé beaucoup plus vite que prévu. Jusqu’à midi nous avons eu des présentations spécifiques à la coopération franco-allemande et nous avons achevé ce week-end inoubliable par un pique-nique.

Nous sommes tous rentrés la tête pleine de souvenirs, le coeur rempli de nouvelles amitiés et le répertoire rempli de nouveaux contacts. Même si nous étions épuisés, nous pensions déjà tous à revenir l’an prochain !

 

 

 

Par Elysabeth Yven