Tombée folle amoureuse du Portugal lors d’une croisière en famille sur le Douro quand j’avais treize ans, j’ai décidé de saisir ma chance et d’effectuer la fin de ma troisième année d’école de commerce en Erasmus à Setúbal, une petite ville portuaire dans la banlieue de Lisbonne.

Seule Française de mon université et bien décidée à profiter de cette période de mobilité pour m’ouvrir un peu plus sur l’international, j’ai évolué au cours de six mois uniquement entourée d’étudiants locaux et étrangers. Grâce à cela, j’ai pu considérablement améliorer mon anglais mais aussi apprendre les bases de la langue portugaise. J’ai également beaucoup progressé et appris sur les différents sujets que j’étudiais grâce au système universitaire portugais qui est plus basé sur les cours pratiques et les travaux de groupes qu’en France.

Mais vous vous doutez bien que mes meilleurs souvenirs d’Erasmus ne se sont pas déroulés lors de mes heures de cours. J’ai pu profiter de ces six mois pour voyager à travers l’Europe mais aussi expérimenter la vie portugaise. Résultat : ce fut le coup de foudre. En effet, le Portugal possède un patrimoine culturel incroyable et des paysages à couper le souffle. De plus, c’est un pays accordant encore beaucoup d’importance à ses traditions ancestrales tout en leur apportant une touche de modernité : des Queima das Fitas à Coimbra aux fêtes de Santos Populares à Lisbonne en passant par la São João à Porto, j’ai pu en prendre plein les yeux et vivre des moments inoubliables au côté de mes amis internationaux mais aussi du peuple portugais qui sont sûrement les personnes les plus adorables, généreuses et serviables que j’ai eu l’occasion de rencontrer.

Avec du recul je me rends compte que partir en Erasmus a sûrement été l’une des meilleures décisions que j’ai pu prendre dans ma vie. Au cours de ces six mois de mobilité, j’ai pu enrichir mes connaissances professionnelles mais aussi personnelles, visiter des lieux tous plus majestueux les uns que les autres, découvrir de nouvelles cultures et façons de vivre, mais surtout j’ai pu tisser des liens privilégiés avec des personnes incroyables provenant des quatre coins du globe et avec qui, j’en suis persuadée, je continuerai de partager une très belle amitié dans encore plusieurs dizaines d’années. De plus, j’ai eu un réel coup de cœur pour ce beau pays qu’est le Portugal, et n’ayant jamais été aussi heureuse que là-bas, j’ai décidé d’aller m’y installer définitivement après avoir terminé mes études et voyagé un peu.

Pays: 
Portugal
Mobilité: 
Licence